epilation jambe

Épilation des jambes : mode d’emploi

Tout le monde rêve d’avoir des jambes lisses et lumineuses pendant plusieurs semaines.

D’ailleurs, que vous soyez plutôt demi-jambe ou jambe entière, l’épilation est indispensable, notamment si vous envisagez de porter vos mini shorts ou vos robes.

Cire, rasoir, crème dépilatoire, pince à épiler… Les méthodes pour ce faire sont innombrables.

Voici comment bien procéder.

Les préparations avant l’épilation

Toutefois, l’épilation n’est jamais une vraie partie de plaisir.

Or, celle de jambes est la plus simple et la moins douloureuse. Avant tout, préparez votre peau et votre psychologie.

Prenez un bain pour bien dilater les pores de la peau et ainsi faciliter l’extraction du poil.

Attendez qu’elle soit bien sèche avant de procéder à l’épilation, car cela peut rendre la tâche plus difficile.

Choisissez le bon moment pour vous enlever les poils. Le meilleur moment est quand les poils atteignent 3 ou 4 mm de longueur.

De surcroît, il est vivement recommandé de réaliser un gommage la veille de son épilation, et régulièrement au fil de la repousse. Utilisez un gant de crin pour obtenir un résultat plus propre.

Les différentes épilations des jambes possibles

Comme étant une zone facile à épiler, il existe une multitude de techniques pour supprimer les poils.

Les voici.

Épilation à la cire

La cire reste la méthode la plus adaptée que ce soit pour enlever les poils sur les jambes, les demi-jambes ou les cuisses. Elle peut être douloureuse, mais votre peau sera plus nette.

Pour cela :

  • Mettez la cire suivant le sens de pousse des poils ;
  • Lissez la bande en la frottant plusieurs fois ;
  • Retirez-la avec un geste sec et rapide, et posez l’autre main sous la bande afin de tendre la peau.

C’est fini, le tour est joué. Il vous suffit de répéter la même opération sur toute votre jambe.

Épilation à la crème dépilatoire

Indolore et rapide, la crème dépilatoire est la méthode d’épilation favorite des douillettes.

La technique consiste à détruire les poils en surface en s’attaquant directement à la structure du poil, la kératine.

D’ailleurs, la technique consiste à :

  • Appliquez une couche uniforme de crème sur la zone à épiler ;
  • Couvrez bien les poils et laissez agir 5 à 8 minutes ;
  • Retirez ensuite la crème et les poils, à l’aide d’une spatule.

Avant de passer à l’action, il est vivement recommandé de suivre un guide de l’épilation avec crème pour éviter toute infection.

Épilation au rasoir

Dans le monde de l’épilation, le rasoir a mauvaise réputation.

Or, il s’agit d’une méthode traditionnelle préférée de la majorité des femmes. Rapide, facile et économique, il vous suffit d’utiliser un gel de rasage ou un savon liquide sur une peau humide.

Il convient ensuite de passer le rasoir au sens contraire de la pousse du poil, puis rincez et hydratez. À mentionner que le rasoir permet une repousse plus rapide et plus touffue.

La fréquence peut s’effectuer tous les deux jours.

Les gestes à adopter après épilation

Après l’épilation, quelques gestes doivent être tenus en compte pour calmer la douleur et les rougeurs.

Avant cela, notez que la fréquence d’épilation dépend grandement de la méthode que vous avez opté, et ne doit pas se réaliser trop souvent.

Appliquez une huile végétale ou une huile essentielle pour apaiser la douleur et nourrir votre peau. Hydratez-la pour limiter l’apparition des poils incarnés.

Pour ralentir la pousse, l’huile de sauge ou le citron sont fort connus pour ce faire.

Autre méthode pour bien hydrater votre peau, privilégiez les crèmes et les lotions naturelles, notamment à base d’aloe vera, d’argan ou d’amande douce.

Par ailleurs, il existe également des gestes à bannir après épilation :

  • L’exposition au soleil dans les 24 heures qui suivent ;
  • Les produits alcooliques sur les parties épilées ;
  • Le gommage qui agresse la peau.

Bon emploi !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.