Se sentir bien dans son corps avec le Tai-Chi !

Il existe de nombreuses manières de se détendre, dans la vie.

Chacun a ses petits trucs, ses habitudes, de celles qui permettent d’oublier un peu son quotidien et de se faire simplement du bien. C’est important pour tout un chacun, que de se donner les moyens de prendre du temps pour soi et surtout de trouver une activité qui ne soit pas liée à ce que l’on fait dans son quotidien. Certains aiment faire des kilomètres de course à pied dans la nature, dans les parcs ou sur le bord des fleuves.

D’autres s’inscrivent dans les salles de sport, marchent sur des tapis roulants ou se dépensent sur des vélos elliptiques. Puis il y a aussi ceux qui se tournent vers les arts martiaux, parce qu’ils permettent de travailler sur leur énergie interne.

Choisir le Tai-Chi-Chuan

On dit tai-chi-chuan ou tai chi quan, tajiquan ou encore simplement tai chi. Il en existe de nombreux adeptes un peu partout à travers le monde, mais il faut reconnaître que leurs pratiques divergent énormément, même si elles portent toutes le même nom générique.

Certaines écoles de Tai-Chi sont résolument tournées vers des pratiques très modernisées, mais dans d’autres,notamment dans l’école de Tai-Chi lyonnaise, on trouve une forme plus ancestrale de Tai-Chi, qui est restée en conformité avec ses origines : celle de l’école Chen.

Elle a longtemps été pratiquée dans la seule Chine, dans la région où le clan Chen en conservait l’exclusivité. Il a fallu attendre 2018 pour que cette pratique sorte enfin du clan, du pays, pour être pratiquée à Lyon.

Le Tai-Chi et ses adeptes aujourd’hui

Quand il a fait son apparition en Europe, le Tai-Chi a connu un succès important, puisque ses adeptes ont tout de suite ressenti les bienfaits de cette pratique. Jusqu’à cette époque-là, on avait peu l’habitude de la méditation, ou encore de la concentration sur soi-même, sur son corps et l’énergie qu’il dégage, en Occident.

C’est donc peut-être simplement cette découverte qui a été révolutionnaire, dans l’esprit de nombreux européens et en particulier d’un bon nombre de français. Ils y ont en effet pris conscience d’eux-mêmes d’une manière qui leur était tout à fait étrangère jusque-là et ils en ont ressenti un tel équilibre, que la pratique s’est vite fait connaître, au point que de nombreuses écoles ont ouvert un peu partout sur le territoire.

Désormais, le Tai-Chi comme le Qi Gong sont très répandus et sont réputés, à tel point que tous ceux qui les ont découverts les recommandent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *