test paternité

Effectuer une recherche de paternité à l’aide d’un test ADN

Pour une raison précise, il est parfois nécessaire de réaliser un test de paternité pour affirmer la filiation biologique d’une personne. Malgré qu’il soit utile pour dissiper des doutes sur le lien de paternité, son recours est encore limité. Contrairement à l’étranger, les résultats du test en France mettent un certain temps à sortir. D’ailleurs, la loi régie cette pratique et elle ne peut être ordonnée que par un juge. Zoom sur les procéder pour effectuer un test de paternité et quels en sont ses avantages ?

Pour quelles raisons est-il indiqué de faire ce test? 

Les chiffres apparus en 2006 dans une publication dans le magazine The Lancet sont bouleversants. Au moins 30 pères déclarés ne sont pas le père biologique de l’enfant. Cependant, le lien de filiation inclut plusieurs obligations y afférentes. C’est pourquoi les contentieux de paternité sont fréquents surtout, lorsque le père ne reconnait pas son enfant.

Pour citer par exemple, l’héritage et la pension alimentaire sont autant d’obligations découlant du lien de parenté. Cela explique pourquoi le test s’effectue souvent à la demande d’une femme à l’encontre d’un conjoint divorcé. Dans des cas, la demande émane de l’homme en quête d’un droit de visite ou de garde de l’enfant. Il arrive également que l’homme souhaite effectuer un test, car il soupçonne ne pas être le véritable père de l’enfant. Cela lui permettra ensuite de se défaire de sa responsabilité. Toutefois, le père se réserve le droit de refuser d’effectuer le test s’il ne le souhaite pas.

Comment seffectue le test de paternité ? 

Avant d’entrer dans les détails du processus, il convient de mentionner quelques spécificités liées au test de paternité. En France, un cadre légal réglemente l’accès à cet examen. En effet, la vente et la réalisation d’un test ADN à domicile et en toute discrétion sont illégales. Contrairement à d’autres pays d’Europe ou d’Amérique du Nord par exemple, de lourdes amendes sanctionnent ce procédé illégal.

Généralement, faire un test s’effectue de la même manière dans les laboratoires.

  • Le premier procédé consiste à effectuer un prélèvement sanguin du père et de l’enfant pour confrontation par une expertise génétique. Cette approche est souvent utilisée lors de la grossesse d’une femme. Dans ce cas, l’ADN de la mère contenu dans l’échantillon sanguin se mélange avec l’ADN fœtal. Ensuite, les échantillons du père et celui de la mère seront donc comparés pour établir la filiation de l’enfant à naître.
  • Le second moyen consiste à effectuer un prélèvement ADN avec un coton-tige frotté dans la paroi interne de la bouche. Ce prélèvement buccal constitue un moyen rapide pour comparer les empreintes génétiques de l’enfant et du présumé père.

Cette expertise biologique consiste à étudier les variations génétiques de chaque individu se transmettant à ses descendances. Les résultats du test seront déduits à travers ces variations appelées polymorphismes en langages scientifiques.

Vers quel laboratoire se tourner pour avoir un résultat fiable? 

La manière la plus sûre d’effectuer un test ADN sera de rejoindre directement des laboratoires physiques.

Faire un test en laboratoire

Ces centres d’examen génétiques effectuent au moins deux analyses pour s’assurer de la fiabilité des tests de paternité. Leurs approches permettent une fiabilité d’environ 99,99 % allant même jusqu’à 100 %.

Confier à un spécialiste sur Internet

Outre les labos, il est aussi possible d’effectuer les tests à distance en se confiant à un site internet fiable. Après avoir trouvé un site spécialisé, vous pouvez faire une demande de recherche de paternité. Ensuite, vous recevez un kit destiné à recueillir les échantillons de salive. Il suffit de retourner ces kits pour l’examen ADN en attendant le résultat du test.

Il est à rappeler que même si les tests ADN peuvent être demandés sur Internet, le site demandera toujours le formulaire de consentement. Selon la procédure légale, celui-ci devra contenir la signature du père et tout autre document prouvant l’action en recherche de paternité. Pour éviter tous risques de contaminations, les échantillons prélevés doivent être scellés dans une enveloppe. En général, les résultats de l’examen sont accessibles à partir d’une semaine du prélèvement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *