somatothérapie bienfaits

Somatothérapie – Qu’est-ce que c’est et quels sont les bienfaits ?

Le corps humain renferme beaucoup plus de choses que l’on pouvait croire.

De la naissance à la mort, le corps retient toutes les expériences passées. Il se rappelle tout, bien que l’on ne puisse toujours pas s’en rendre compte. Que ce soit de bons ou de mauvais souvenirs, une toute petite chose ou une situation serait capable de déclencher une réaction de la part de notre corps.

Si ces réactions s’avèrent être négatives, il faudrait se faire soigner pour s’en débarrasser. Et la somatothérapie est l’une des solutions qui s’offrent à nous.

Allons voir ensemble ce que cela désigne, son déroulement et d’autres informations que nous devons savoir concernant ce soin.

Qu’est-ce que la somatothérapie ?

Du mot grec « somato » qui signifie corps et de la « thérapie » qui veut dire traitement, la somatothérapie se traduit littéralement « thérapie par le corps ». Il s’agit d’une technique psychocorporelle dont le but est de traiter le mal-être intérieur.

En général, les gens qui décident de suivre cette mode de cure ont connu ou vivent avec des blessures émotionnelles. Il est important de soigner ces dernières, car elles peuvent devenir des blocus les personnes qui en sont les victimes. La somatothérapie est une autre forme de la relation d’aide.

Mais le fait qu’elle ne cherche pas à savoir l’origine des souffrances en fait sa différence. La somatothérapie se base sur la réconciliation entre le corps et l’esprit dans le but de retrouver l’équilibre intérieur. En effet, les praticiens partent du principe que ces deux-là sont intimement reliés.

À quel moment décider d’aller consulter un somatothérapeute ?

Il n’y a aucun moment exact pour se décider d’aller en consulter un. Cela dépend de la conviction de chacun.

Si vous pensez qu’il est temps pour vous de demander de l’aide et de suivre une thérapie parce que vous ne pouvez plus supporter telle ou telle chose, c’est alors la bonne circonstance pour vous.

Cependant, si vous allez quand même amener à passer cette thérapie le plus tôt serait toujours préférable, au lieu d’attendre que les choses s’aggravent.

Comment se déroule la séance ?

La durée d’une session reste difficile à déterminer, car tout dépend du spécialiste. Elle pourrait se faire réaliser en moins d’une heure, tout comme cela perdurerait jusqu’à deux heures. En général, une séance commence par un entretien d’une quinzaine de minutes.

Le thérapeute en a besoin pour discerner et bien comprendre ce dont le patient a besoin. Quand le praticien aurait tout défini, y compris son outil d’approche, l’exécution peut dès lors débuter.

Quelles sont les dispositions ?

Il est important que la personne s’ouvre et se livre au thérapeute afin que celui-ci puisse bien faire son travail et connaître le moyen idéal pour le traitement. On peut ainsi dire que ce mode de soin qu’est la somatothérapie demande beaucoup de confiance.

Comme toute autre méthode psychologique, un seul rendez-vous ne suffit pas. Les séances sont généralement espacées de 15 jours. Le temps total de la pratique dépend du degré d’assimilation du client. Si ce dernier n’est pas trop réceptif, la thérapie prend alors du temps, mais si vous êtes réceptif, cela pourra aller plus vite. Un peu comme on peut le voir dans l’hypnose par exemple, certaines personnes sont réceptives alors que d’autres le sont moins. Il reste cependant impossible de donner une durée exacte.

Quels sont les outils de la somatothérapies ?

Chaque psychothérapeute a leurs propres techniques pour chaque patient. Ce que nous allons vous citer ci-après est juste la généralité.

Le langage corporel

Comme susmentionné, le corps humain enveloppe toutes sortes de choses dont des souvenirs, des sentiments et des ressentis qui engendrent différentes manifestations que l’on ne remarque pas toujours. Dans la somatothérapie, il est nécessaire de savoir écouter son propre corps et comprendre les messages qu’il essaie de nous envoyer. Tel est la base du travail des somatothérapeutes, demander à leur patient de se libérer de tout ce que leur corps renferme.

Vous pouvez regarder cette excellente vidéo pour mieux comprendre votre langage corporel.

La danse-thérapie

La danse est un excellent moyen de créer une « complicité » avec le corps. En effet, on ne peut exercer cet art — qui est un sport en même temps — que si on sait communiquer avec lui. De plus, elle contribue grandement dans l’amélioration des capacités respiratoires et la circulation sanguine. Improviser des pas de chorégraphie est tout à fait possible, il est de même conseillé pour plus d’inventivité. Ce qui permet ensuite au patient de réduire automatiquement le stress et l’anxiété qui se modulent avec le corps avec le temps.

La relaxation

Cela se fait en différent moyen : écouter de la musique, jouer d’un instrument, lire, faire du sport, etc. Le but est de trouver une activité qui vous permet de faire un vide dans la tête et l’esprit. La détente procurée par ce vide conduit ensuite à l’évacuation des pressions et du stress quotidien. Un exercice de relaxation peut s’avérer être compliqué, car il n’est toujours pas évident d’atteindre son objectif, le bien-être intérieur.

La méditation

Il s’agit de se mettre en position de lotus et de se focaliser sur un objet d’observation (réelle ou représentation). La méditation a pour finalité d’apprendre à développer la concentration et l’attention dans un calme qui permet à ses nerfs de se détendre avec son corps.

Une approche psychologique

Les somatothérapeutes utilisent l’analyse transactionnelle (AT) pour définir le pourquoi de l’agissement de la personne afin de l’aider à reprendre son contrôle qui le conduit ensuite vers le bien-être. Cette méthode se divise en deux parties, dont la constatation structurale qui désigne l’étude de communications personnelles et l’analyse fonctionnelle pour l’observation des comportements.

La programmation neurolinguistique (PNL) est exécutée pour comprendre le comment. Elle s’effectue donc de façon à imiter des pratiques de communication dans le but de contracter des envies de se fixer des objectifs et de les réaliser chez le patient.

Les bienfaits de la somatothérapie

La finalité de cette thérapie résulte de ses bienfaits. En avançant dans le traitement, la personne retrouve l’harmonie et la réconciliation entre son corps et son esprit. Cela lui procure ensuite de ressentir un mieux-être. Néanmoins, il est conseillé de renouveler le traitement de temps en temps.

Y-at-il des risques ?

Contrairement à d’autres pratiques, la somatothérapie n’est pas régularisée. C’est-à-dire qu’il n’existe pas encore de vrais enseignements comme la médecine, la psychologie, etc. Certaines facultés la proposent juste et l’apprennent à ceux que cela intéresse. Les personnes qui ont fait l’expérience ont reconnu le résultat, mais elle reste tout de même une thérapie non légalisée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *