zone erogene femme

Quelles sont les zones érogènes les plus sensibles chez la femme ?

Il existe des zones plus sensibles que d’autres qui permettent aux femmes d’atteindre facilement le septième ciel. En effet, l’orgasme féminin se déclenche une fois que l’excitation sexuelle atteint un certain niveau.

Mais comment faire pour reconnaître ce fameux point G ? Retenez qu’un baiser ou une simple caresse au bon endroit et au bon moment peuvent provoquer quelques frissons, picotements et soupirs chez votre partenaire.

Découvrez quelques parties du corps aux effets insoupçonnés et la meilleure façon de les titiller pour réveiller les sens de votre partenaire.

Dans cet article, nous vous montrons des astuces efficaces et plaisantes pour appréhender le plaisir féminin !

Les types de zones érogènes

Les zones érogènes primaires

Ce sont les mêmes chez toutes les femmes. Il s’agit du clitoris et de l’intérieur du vagin. Ces parties du corps peuvent déclencher un orgasme quand elles sont stimulées.

Les zones secondaires

La stimulation de ces zones facilite la survenue de l’orgasme. Ce sont le pubis, le sillon interfessier jusqu’à l’anus, les grandes et petites lèvres, l’intérieur des cuisses, les seins et les mamelons, ainsi que la bouche et les lèvres.

Les zones tertiaires

Elles sont propres à chaque personne. En effet, chaque femme possède ses zones érogènes personnelles, parfois moins évidentes à reconnaître. Il peut s’agir des pieds, de la nuque, parfois de l’arrière des genoux, du creux du dos ou encore d’autres endroits insolites.

Les différentes zones érogènes de la femme

Une petite vidéo rigolote à regarder, mais qui vous permettra déjà d’en apprendre un peu plus. Et dans la suite de l’article, nous vous donnez plusieurs idées supplémentaires, dont quelques unes qui vont sans doutes vous surprendre 😅

Les zones érogènes sont des parties du corps susceptibles de conduire à une excitation sexuelle. Elles servent à stimuler le désir de votre partenaire lors des préliminaires. Si chez l’homme, ce sont les parties génitales qui sont les plus érogènes, la gent féminine a une sexualité différente. En effet, chaque femme a ses petits caprices, ses fantasmes et des envies différentes.

Par ailleurs, sachez qu’il existe certaines parties du corps qui sont généralement les plus sensibles, d’après les études scientifiques.

Les mains

Se tenir la main pendant l’acte favoriserait la connexion entre deux partenaires. D’ailleurs, c’est sans doute le premier chemin à prendre avant de passer à la vitesse supérieure. Promenez les bouts de vos doigts sur la partie centrale de la paume de votre partenaire. Ce petit jeu innocent aiguisera ses sens et lui mettra l’eau à la bouche.

Les oreilles

Chuchoter un mot doux à l’oreille tout en frôlant délicatement celle-ci est sans doute un geste connu lors des échanges érotiques. Vous pouvez faire cette caresse même au détour d’une conversation, pour signaler vos envies et vos intentions.

D’ailleurs, cela fait partie des préliminaires les plus appréciés par les romantiques dans l’âme.

Promenez très légèrement un doigt sur le creux de chacune de ses oreilles et observez sa réaction. Rares sont les femmes qui restent insensibles à cette caresse. Vous pouvez aussi essayer d’y passer votre langue ou mordiller le lobe de votre partenaire. Attention, sur cette partie du corps, les caresses doivent rester aussi légères que possible. Pour un maximum de plaisir, soufflez doucement de l’air chaud dans l’oreille. Frissons garantis !

Le cou

Situé sous la chevelure, le cou est aussi une zone érogène très sensible chez la femme. Vous pouvez par exemple l’effleurer en y promenant vos lèvres. Vous pouvez également le mordiller ou l’embrasser délicatement.

Cela peut procurer des frissons incroyables à votre partenaire. N’hésitez pas à lui chuchoter des mots doux pour accentuer le plaisir.

La nuque

La nuque est une partie du corps quasi invisible et rarement exploitée. Pourtant, c’est une source d’excitation très intense. Passez vos doigts sur cette zone de manière légère, de haut en bas, puis faites la même chose avec votre bouche.

Comme les zones précédentes, la nuque se caresse aussi bien avec les mains et les doigts qu’avec la langue. Lorsque vous embrassez cette partie du corps, vous pouvez en profiter pour promener vos doigts dans d’autres zones sensibles.

Les « plis »

Une fois le moment propice, vous pouvez explorer d’autres endroits réputés pour leur peau fine, notamment le creux des coudes, le creux des genoux et les aisselles. Touchez ceux-ci légèrement, faites attention à ne pas les chatouiller, au risque de transformer l’excitation en rire.

Les seins

Sachez-le, toutes les femmes adorent se faire caresser les seins. Comme toujours, traitez cette partie du corps avec délicatesse, à moins que votre partenaire aime se les faire tripoter vigoureusement.

Soufflez-y de l’air chaud, embrassez-les doucement, touchez-les avec votre langue… Si votre partenaire a l’air de l’apprécier, embrassez-la plus intensément. Et une fois que vous sentez qu’elle commence à y prendre du plaisir, passez aux tétons.

Évitez de mordiller cet endroit sensible avec les dents. Faites toujours preuve de douceur en y allant avec les lèvres et la langue. Titillez-les suffisamment longtemps pour provoquer l’excitation.

Le pubis

Le pubis est une zone au plus près du vagin. Cela semble normal que cette partie du corps soit la dernière de la liste. Mettez votre partenaire sur une position assise, les jambes écartées, et glissez délicatement votre doigt sur son pubis.

Le fait de vous rapprocher au plus près de son vagin la fera brûler d’excitation, en anticipation de la suite. Pour intensifier les plaisirs, poursuivez les caresses sur les lèvres du vagin, etc. Pendant ce temps, vous pouvez continuer d’embrasser ses seins, son cou ou ses autres zones érogènes.

Le cuir chevelu

Cette partie du corps est composée de nombreuses terminaisons nerveuses. En massant le cuir chevelu de votre partenaire, vous sécrèterez de nombreuses hormones de plaisir.

Le dos

Passez délicatement vos doigts tout au long de la colonne vertébrale. Vous pouvez aussi vous mettre derrière votre partenaire et embrasser cette zone pour plus de plaisir. Il vous est également possible de stimuler le dos de votre compagne en réalisant des massages relaxants.

La plante des pieds

Également composée de nombreux nerfs, la plante des pieds est une zone sensible aux caresses. En les massant, vous apporterez énormément de plaisir à votre partenaire et entraînerez des frissons de partout. Certaines fétichistes aiment notamment que leurs orteils soient sucés et mordillés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *