solution pour ne pas procrastiner

Comment ne plus procrastiner ? Les causes, et les solutions et techniques

Souvent à la fin d’une journée, de nombreux individus se demandent pourquoi ils n’ont pas pu achever les différentes tâches qu’ils se sont fixées la veille. Si certains mettent cela sur le dos de la paresse, les experts avancent que c’est le phénomène de la procrastination. Cette dernière se traduit par l’habitude de remettre au lendemain les activités principales en les remplaçants par d’autres qui sont moins ardues et plus agréables à faire. Le fait de procrastiner est un obstacle important dans l’accomplissement des objectifs.
Heureusement, il existe une série de techniques qui peuvent vous aider à mettre fin à vos envies de procrastination. Mais avant cela, il faut déterminer les causes de cette mauvaise conduite.

Les causes de la procrastination

Procrastiner est l’habitude de retarder des activités ou des situations que vous devez faire. La procrastination est engendrée par divers paramètres. Tout d’abord, il se peut que vous soyez excessivement perfectionniste, et vous ne pouvez pas commencer la tâche de peur de ne pas la terminer avec le couronnement que vous souhaiteriez. Il arrive également que votre envie de procrastiner soit due à votre incompréhension de la nature des tâches ou de leur complexité. Mais l’une des raisons principales est la paresse.

Le fait d’être submergé par cette volonté de reporter les actions cruciales de votre vie peut créer des conséquences néfastes sur celle-ci. Outre le fait de ne pas pouvoir espérer des résultats fructueux, la procrastination va générer des frustrations, une augmentation du stress et même une perte de confiance en vous-même et dans vos projets. Afin d’éviter ces séries de désagréments, il est important que vous commenciez à adopter ces quelques solutions.

Identifiez un modèle et créez des stratégies

Identifier ce qui vous fait procrastiner est la première étape pour mettre fin à cette habitude. Observez votre routine, identifiez les moments de la journée où vous êtes le plus productif, prenez des notes et comprenez quels types de tâches vous procurent le plus de plaisir. Ensuite, analysez et créez des stratégies pour réduire les mauvaises habitudes pour laisser la place aux bonnes.

Faites une méditation et contrôlez vos pensées

La méditation est un allié important pour surmonter la procrastination et également pour lutter contre le stress. Vous devez comprendre que la plupart de vos soucis sont issus de vos pensées. Par conséquent, le fait de les contrôler vous donnera l’occasion de mieux surmonter une partie du processus. La technique de pleine conscience aide à comprendre les sentiments et à attirer l’attention sur le présent. Lors de l’établissement de connexions avec des activités, votre organisme arrête de travailler avec le pilote automatique et effectue des tâches avec davantage de qualité et de perception. De cette manière, vous avez la chance de développer plus vite et de percevoir l’impression d’achèvement et d’évolution des tâches.

Faites une chose à la fois

D’habitude, les gens estiment que le fait d’effectuer différentes tâches en même temps aboutit automatiquement à une importante productivité. Cependant, il faut comprendre que cela peut aussi être un signe de procrastination. En réalisant divers travaux à la fois, vous finissez par retarder la date limite de toutes ces choses et n’en finissez aucune de bonne qualité. C’est pourquoi il est préférable de diviser les tâches importantes en petites parties et de définir des objectifs de livraison pour chacune d’entre elles.

Par exemple, si vous devez créer un calendrier de rendu de travail annuel, commencez par créer les dates de livraison pour le mois, le trimestre ou le semestre. À la fin de la période, vous aurez terminé tout le travail sans souffrir de la totalité du processus.

Ne vous blâmez pas pour avoir raté vos objectifs

Lorsque vous n’atteignez pas vos objectifs, il est inutile de vous blâmer pour cela. Comme tout être humain, vous pourrez faire des erreurs. Au lieu de vous lamenter, essayez plutôt de les surmonter afin d’atteindre vos buts prochainement. Plus vous vous condamnez et vous punissez pour vos erreurs, plus vous vous inquiétez pour la tâche suivante face à la responsabilité que vous attribuez à cette action.

Par conséquent, vous pardonner est ce que vous pouvez faire de mieux dans ces cas-là. C’est à partir de ce moment que vous commencerez à adopter une attitude nouvelle.

comment ne plus procrastiner

Utiliser des techniques de gestion du temps

Beaucoup d’adeptes de procrastination ne savent pas comment gérer leur temps et finissent par être improductifs. Par conséquent, l’utilisation de techniques de gestion du temps peut être importante.

Optez pour la technique de Pomodoro qui consiste à travailler par tranches distinctes de 25 minutes, durant lesquelles le professionnel doit se consacrer totalement à la tâche, sans interférences externes, telles que l’utilisation du téléphone portable, la conversation avec d’autres personnes ou la télévision.

Après 25 minutes, il est nécessaire de se reposer 5 minutes et de répéter ce cycle 4 fois. Après tout le cycle, une pause de plus de 30 minutes est effectuée. Il existe d’autres techniques et applications qui aident à cela. L’important est de comprendre qu’il y a des moments où votre esprit doit être concentré à 100 % sur une seule activité.

Faites des plans en prenant compte des événements imprévus

Un problème majeur auquel sont confrontés les amateurs de procrastination est l’imprévu. Ils établissent vraiment des plans, mais ils ne causent des problèmes que pour ceux qui ne s’organisent pas à l’avance. Effectuer les tâches à la dernière minute est très risqué, car cela entraîne une dépendance à des facteurs externes que vous ne pourrez pas gérer à la perfection et selon votre volonté. Vous pouvez tomber malade ou être toucher par un brain fog, une éventuelle coupure de courant, Internet peut cesser de fonctionner, un membre de votre famille peut avoir besoin de vous et la tâche sera remise à plus tard.

Comprenez l’importance de ce qu’il faut faire

Comprendre l’importance de chaque tâche et les responsabilités qu’elles entraînent vous permet de moins tergiverser pour les activités en cours. L’importance d’envoyer un courrier électronique au bon moment peut sembler peu importante, mais lorsque vous vous arrêtez pour penser qu’il fait partie de votre travail et que cela implique la vie des autres, ce travail devient plus important.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *