huile-de-poisson-un-complement-alimentaire-aux-multiples-bienfaits

Huile de poisson : un complément alimentaire aux multiples bienfaits

Renfermant de multiples vertus, l’huile de poisson doit être intégrée quotidiennement dans notre alimentation. Elle agit positivement sur la santé cardiaque, des os et mentale. Cette huile est également appréciée pour ses facultés à réduire les douleurs menstruelles. Contenant une quantité importante d’acides gras oméga-3, l’huile de poisson est également un complément alimentaire très prisé des sportifs. Elle se présente généralement sous forme de gélules. Les nombreuses études réalisées sur ce complément alimentaire ont pu démontrer ses nombreux bienfaits sur la santé. Tour d’horizon sur tous les avantages d’une supplémentation en huile de poisson.

L’huile de poisson pour préserver le cœur

L’huile de poisson est un complément alimentaire qui nous veut du bien. Diverses études menées par des scientifiques ont démontré que l’huile de poisson réduit les risques de maladies cardiaques grâce aux acides gras oméga-3. Elle aide également à baisser les niveaux de triglycérides. Il s’agit des graisses contenues dans le sang qui, à une quantité trop importante, peuvent obstruer les veines. En outre, l’huile de poisson aide à ralentir la production de caillots sanguins, ce qui permet de lutter contre le durcissement des artères et de les traiter le cas échéant. Par ailleurs, l’intégration de l’acide gras oméga-3 dans l’alimentation permet de diminuer les risques d’accidents vasculaires cérébraux (AVC). Le poisson renferme également d’autres nutriments essentiels pour le cœur tels que les acides aminés et les oligo-éléments.

Apporter du bon cholestérol à l’organisme

L’huile de poisson est une source importante de HDL, communément appelé bon cholestérol. Aussi, il a des impacts positifs sur le taux de cholestérol dans le sang. En effet, consommer de l’huile de poisson ou des aliments riches en oméga-3, tels que le thon, le saumon ou d’autres poissons gras, au moins trois fois par semaine permet de réduire considérablement les niveaux de triglycérides sanguins.

alimentaire-complement-multiples-bienfaits-poisson

Maintenir la santé des os

Le renforcement des os est un autre des bienfaits notables de l’huile de poisson. Contenant à la fois de l’acide gras oméga-3 et de la vitamine D, l’huile de poisson améliore l’absorption du calcium par l’organisme. Aussi, consommer régulièrement des compléments en huile de poisson permettrait de réduire le taux de calcium perdu dans l’urine. L’ostéoporose fait d’ailleurs partie des nombreuses maladies qu’il est possible d’éviter grâce à la consommation d’acide gras oméga-3 en grande quantité.

Améliorer ses capacités cognitives avec l’huile de poisson

Le cerveau humain est essentiellement constitué d’acides gras. Pour que le cerveau puisse bien fonctionner et pour améliorer ses capacités cognitives, la consommation d’huile de poisson est recommandée autant chez les adultes que les enfants. En effet, l’oméga-3 permet d’assurer un développement normal du cerveau d’un enfant. Cet acide gras essentiel est également conseillé pour lutter contre les maladies neurodégénératives comme la maladie de Parkinson et d’Alzheimer.

Soulager les douleurs menstruelles

Les effets de l’huile de poisson sur les douleurs menstruelles sont reconnus. Pour plus d’efficacité, il est conseillé de prendre l’huile de poisson avec de la vitamine B12.

Soulager les douleurs articulaires

Des études ont démontré que l’huile de poisson riche en oméga-3 est bénéfique pour la santé des articulations. Elle aide également à soulager les inflammations articulaires. Elle peut également prévenir les maladies articulaires telles que l’arthrite rhumatoïde. Toutefois, il convient de veiller à avoir un bon équilibre entre oméga-3 et oméga-6. Pour cela, il faut respecter le ratio de 1 gramme d’oméga-3 pour 4 grammes d’oméga-6. On retrouve de l’oméga-6 entre autres, dans l’huile de tournesol, de maïs, de soja, de sésame et d’arachide.

Notez toutefois qu’une alimentation équilibrée apporte 15 fois plus d’oméga-6 que d’oméga-3. C’est la raison pour laquelle il est conseillé de prendre l’oméga-3 sous forme de compléments alimentaires. Cela permet d’apporter la bonne quantité dont notre organisme a besoin.

Diminuer les risques d’inflammations

L’huile de poisson est appréciée pour ses propriétés anti-inflammatoires naturelles. Des études ont, en effet, démontré que les oméga-3 jouent un rôle de vasodilatation, c’est-à-dire qu’ils permettent de dilater les vaisseaux sanguins en relâchant les muscles lisses qui se trouvent sur leurs parois.

Lutter contre le stress et les troubles de l’humeur

Bien que les résultats des recherches de l’effet de l’oméga-3 sur la dépression ne soient encore qu’en phase préliminaire, il est sécuritaire d’en prendre afin d’avoir un bon équilibre émotionnel. L’huile de poisson est compatible avec la prise d’antidépresseurs. Elle serait également bénéfique pour les personnes souffrant de troubles bipolaires et de schizophrénie.

Aider à perdre du poids

La prise d’huile de poisson facilite la perte de poids et améliore les résultats dans le cadre d’un régime. En effet, ils aident l’organisme à éliminer les mauvaises graisses et améliorent le métabolisme grâce à la lipolyse. Contrairement à l’oméga-6 qu’on retrouve beaucoup dans l’alimentation moderne, l’oméga-3 réduit la présence des cellules graisseuses.

Améliorer ses performances sportives

L’huile de poisson est l’allié des sportifs pour de nombreuses raisons. Elle est conseillée pour améliorer la récupération, faciliter la perte de masse graisseuse et la prise de masse musculaire ainsi que pour lutter contre les inflammations.

Comment prendre l’huile de poisson ?

La posologie de l’huile de poisson varie selon vos objectifs. Dans tous les cas, il convient de la prendre en début de repas étant donné que l’ingestion d’huile de poisson peut provoquer des éructations. Il vaut mieux également préférer les gélules à enrobage entérosoluble, celles-ci se dissolvent dans l’intestin et non dans l’estomac.

  • Protection vasculaire : pour une personne en bonne santé, il faut 500 mg d’AEP/ADH par jour. Pour une personne atteinte de maladies coronariennes plutôt 800 mg à 1 000 mg d’AEP/ADH par jour.
  • Réduction des taux de triglycérides sanguins : 2 g à 4 g par jour d’AEP/ADH. Commencer la supplémentation par une dose faible et augmenter après 6 semaines à 3 mois.
  • Arthrite rhumatoïde : 3 g à 6 g par jour d’AEP/ADH, à commencer par une dose faible et augmenter au fur et à mesure. Vous pourrez avoir besoin d’attendre jusqu’à 3 mois avant de constater les effets bénéfiques de l’huile de poisson.
  • Dépression : 1 g d’AEP par jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *