kelp santé

KELP Algue – Bienfaits, Dangers & Risques, Effets Secondaires, Avis

Des recherches archéologiques ont prouvé que l’être humain utilise le Kelp depuis des milliers d’années, notamment dans les pays d’Asie de l’Est mais également dans d’autres régions où cette algue pousse dans les zones peu profondes et tempérés des différents océans du monde.

Qu’est-ce que le Kelp ?

bol salade kelpLe Kelp est le nom qui sert a désigner des algues brunes géantes , pouvant attendre jusqu’à 30 mètres de long, très répandue dans nos océans. En France on le connait notamment sous le nom de Varech, et on le trouve régulièrement échoué sur nos plages de Bretagne.
Cette algue constitue les plus grands écosystèmes de notre planète, mais est particulièrement trouvée et récoltée sur les côtes de Corée et celles du Japon mais surtout en Chine, qui est le producteur numéro 1 mondial avec plusieurs millions de tonnes récoltés chaque année pour les industries pharmaceutiques, agro-alimentaire et cosmétique. Car en plus d’être utilisé pour ses propriétés nutritives, l’algue est également utilisé par les instituts de cosmétique qui en apprécie sa capacité gélifiante.
Chargé en oligo-éléments, le Kelp est utilisé partout dans le monde pour lutter contre certains maux que vous trouverez dans la suite de cet article, notamment grâce à sa concentration importante en iode. Vous pouvez le consommer cru, cuit, en poudre ou en comprimé. Le Kelp étant une algue, il peut être consommé par les végétaliens.

Pour les plus curieux, voici à quoi ressemble une forêt d’algue Kelp :

Information nutritionnelle du Kelp

Le Kelp vivant dans des milieux aquatiques chargé en nutriment et notamment en sel, il est une excellente source d’iode, potassium, fer, magnésium et calcium, mais continent également parfois du manganèse, cuivre, zinc, riboflavin aussi nommé vitamine B2, niacin (Vitamine B3) Thiamine (Vitamine B1), vitamines A, B-12, B-6, et C Cependant il est important de prendre en considération que les propriétés du Kelp peuvent varier grandement en fonction de l’endroit où il est cultivé et/ou récolté. En effet, les eaux étant composées de nutriment différents, cela s’en répercute sur le Kelp.

Usages fréquents du Kelp

Le Kelp est utilisé notamment pour la perte de poids, les carences en iode, l’hypertension, l’arthrite, les problèmes d’hormone thyroïdienne, la protection du coeur, et bien d’autres bénéfices pour le corps humain que vous pourrez lire dans la suite de cet article.
Il est également très utilisé par les entreprises de cosmétiques qui profite de sa capacité gélifiante, tout comme les entreprises alimentaires pour les mêmes raisons.

Les bienfaits du Kelp pour la santé

L’algue Kelp est utilisée depuis des milliers d’années dans les médecines traditionnelles de plusieurs continents du monde, mais plus notamment les pays d’Asie et d’Amérique du Sud, même si on en retrouve des traces sur la majorité des continents. A cette époque, l’algue était utilisée directement en cuisine fraiche, en séché pour en faire un condiment qui peut être saupoudré. Enfin, la médecine s’en servait pour traiter des maladies et autres soucis de santé.
Maintenant on en trouve plus facilement en tant que complément alimentaire, bien qu’il soit toujours possible d’en acheter de la fraiche si vous souhaitez l’ajouter dans vos plats, vos salades, vos soupes, afin d’avoir un super-aliment qui, en plus d’être très bon au goût, vous apportera de nutriments et minéraux essentiels.

Le Kelp permet de lutter contre les carences en iode

L’algue a une teneur en iode très importante et est par conséquent une excellente solution pour les personnes qui ont des soucis de carences en iode. Cela peut par exemple arriver aux femmes enceintes, ce qui peut causer des problèmes au développement du bébé sur l’aspect mental et cognitif, ce qui peut se répercuter en grandissant avec l’apparition de retard sur le développement des capacités intellectuelles.
Attention cependant, la teneur en iode du Kelp étant très forte, il est nécessaire de le consommation avec modération afin de ne pas créer d’autres soucis de santé.

Perdre du poids grâce au Kelp

Kelp algueUne théorie présente le Kelp comme une bonne solution pour perdre du gras. En effet, le Kelp continent divers éléments qui peuvent faciliter la réduction des graisses. Le Kelp augmente légèrement la chaleur corporelle en plus de faire travailler plus efficacement le foie, même au repos, ce qui a pour effet d’augmenter le métabolisme, et par conséquent de bruler des graisses.
Le kelp aurait également des propriétés permettant de “bloquer” l’assimilation du gras grâce à son composant “acide alginique” qui permettrait de réduire jusqu’à 75%, l’absorption des graisses par les intestins.
Le Kelp, grâce à ses propriétés, permet également de réduire l’assimilation des sucres, et par conséquent d’éviter que ces sucres se transforment en graisse. Cela été prouvé dans une étude américaine qui avait pour objectif de montrer les avantages du Kelp pour les personnes souffrant de diabète. (Source).
De plus son effet coupe faim est très important. Le kelp étant une algue, elle gonfle dans l’estomac sans aucun danger pour vous, a part celui de vous donner moins envie de manger.
Cependant le Kelp n’est pas un ingrédient miracle qui va vous faire perdre du poids rapidement et efficacement. En cas de surpoids, consultez un médecin spécialisé qui saura vous orienter. Et n’oubliez pas de pratiquer régulièrement une activité sportive afin de rester en forme.

Les propriétés antioxydantes du Kelp

Le Kelp contient la molécule Fucoidan, qui est un antioxydant naturel.

Combattre certaines formes de Cancer

Le Fucoidan, la molécule cité précédemment et qui est présente dans les différentes formes de Kelp, est également un très bon moyen de lutter contre certaines formes de cancer. Son efficacité à notamment été prouvé sur le cancer du sein, mais également sur d’autres cancers comme celui du colon, de la prostate ou encore des poumons et également pour les tumeurs grossissantes.
En effet, le Fucoidan est une molécule qui participe grandement au ralentissement des tumeurs et cancers grâce à ses capacités permettant d’activer plus efficacement le système immunitaire. Cette effet à également été utilisé pour lutter contre des leucémies.
Cependant, n’oubliez pas que ces études ont été réalisé dans des cadres très spécifiques et sur des personnes surveillées. En aucun cas vous ne devez considérer le kelp et le fucoidan comme un remède miracle pour vous débarrasser d’un cancer. Comme pour le CBD et son impact sur le cancer, il est recommandé de prendre l’avis d’un spécialiste.

Faire face au diabète en réduisant le niveau de sucre

Le Kelp, sous forme de complément alimentaire, permet de réduire la concentration en insuline et de réguler efficacement la glycémie dans le sang.
Le vanadium contenu en grande quantité dans le Kelp est un moyen efficace de réduire la glycémie à jeun, mais également le cholestérol, ce qui en fait un allier efficace pour les personnes souffrants de diabète.
Cependant, plusieurs effets secondaires ont pu être constaté, notamment des crises de diarrhées lors des premières prises.

Le Kelp contre l’hépatite C

Une étude à démontré que la prise régulière et contrôlée de complément au Kelp et notamment au Fucoidan contenant dans celui-ci, avait permis après plusieurs mois, de réduire le niveau d’Hépatite C dans le sang.

Combattre les inflammations

Des tests sur des rats ont prouvé que le fucoidan (présent dans le Kelp) a été utilisé pour réduire l’inflammation causée par les cellules immunitaires du cerveau. Le fucoidan a amélioré le comportement des animaux, réduit les composés nocifs (TNF-alpha), empêché la perte de neurones et protégé les cellules des dommages qui peuvent causer une neurodégénérescence.
Le Fucoidan réduit de nombreux effets inflammatoire. Notamment pour les cellules immunitaires du cerveau, le fucoidan provenant d’algues brunes comme la varech s’est révélé prometteur pour le traitement des maladies neurodégénératives causées par inflammation.

Lutter contre l’herpès grâce au Kelp

Le Fucoidan du Kelp permet une activation efficace du système immunitaire et notamment de la création d’anticorps, permettant ainsi de lutter plus efficacement contre les effet de l’herpès.

Kelp contre les caillots de sang et pour améliorer le flux sanguin

Une étude sur des rats a été réalisé afin d’avoir des informations sur la coagulation de ceux-ci suite à un traitement au Fucoidan contenant le kelp. Le résultat a été, une réduction de la coagulation et par conséquent une augmentation de la fluidité du sang, mais également moins d’inflammation autour de la zone de gonflement, ce qui permettait par conséquent un déplacement plus efficace.
Les suppléments de fucoidan ont empêché la coagulation sanguine chez la souris. Les suppléments ont également diminué l’activité des stimulateurs de caillots sanguins (plaquettes et fibrine). Dans une autre étude, des injections de fucoidan chez la souris ont permis d’améliorer la survie et la fonction des cellules dans des tissus à faible apport sanguin

Une solution pour réduire sa pression sanguine

Dans une étude, 5 extraits de Kelp organiques, ont bloqué une enzyme souvent rattaché à des soucis d’hypertension artérielle (enzyme de conversion de l’angiotensine I, ACE). Cette enzyme est très généralement la cible principale des médicaments permettant de réduire la pression sanguine.
Le Kelp est par conséquent un allier dans la lutte contre l’hypertension artérielle.

Le Kelp utilisé pour protéger son cerveau

Le Kelp a été utilisé et testé pour protéger le cerveau notamment lié à la maladie de parkison. Ses capacités ont permis une survie augmentée des cellules du cerveau notamment grâce à sa capacité à protéger les cellules contre les toxines, responsable généralement de la mort de ces cellules. Peut être que le Kelp pourrait être une solution pour lutter face aux troubles de la conscience.

Lutter contre les problèmes et maladies cardiaques

Cet étude est encore au stade animal, avec des tests réalisé sur des souris. Cependant, un régime à 1 % ou 5 % de fucoidan (provenant de du kelp) a permis de réduit l’indice de graisse chez les souris qui ont reçu un régime riche en matières grasses pendant plusieurs semaines. Le Kelp a réduit la taille du foie et des tissus adipeux, du glucose et des graisses (cholestérol et acides gras) dans le sang. Il a augmenté l’activité d’une protéine qui permet de réduire les acides gras (lipoprotéine lipase), dissolvant la plaque dans les artères.

Les effets secondaires du Kelp

Même si le Kelp peut avoir des bénéfices certains, cela peut être également accompagner d’effets secondaires plus ou moins dangereux, mais qui peuvent également varier d’une personne à une autre. C’est pourquoi il est très recommandé de consulter un médecin spécialisé afin d’obtenir un diagnostique qui vous correspondra.

Hyperthyroïdie suite à un excès grave en Iode

  • Une femme de 45 ans sans antécédents de maladie thyroïdienne a connu une période prolongée d’hyperactivité thyroïdienne (hyperthyroïdie) peu après avoir commencé un régime contenant du Kelp. Ce déséquilibre thyroïdien a été causé par l’excès d’iode dans le Kelp et les algues marines, ce qui a entraîné une hypothyroïdie.
  • Une femme de 39 ans a présenté un cas d’hyperthyroïdie après avoir bu une tisane contenant des algues de type Kelp. La consommation de thé a conduit à la formation d’un goitre, un élargissement anormal de la glande thyroïde.
  • De même, une femme de 40 ans a développé des lésions hépatiques (hépatotoxicité) après avoir bu une tisane contenant du kelp, 3 fois par jour pendant 2 mois. L’excès d’iode, a causé un gonflement des grandes thyroïdienne, ce qui a entraîné une hypothyroïdie.
  • Une femme de 54 ans a vu sa perte de cheveux s’aggraver, sa perte de mémoire, sa fatigue et ses nausées parce qu’elle avait dépassé la quantité prescrite de suppléments de Kelp.
    Cela a causé surdose d’iode, un déséquilibre provoquant la malfonction thyroïdienne et une possible intoxication à l’arsenic (présent dans l’urine du patient) qui a causé les symptômes.

Absorption de métaux lourds

Les algues marines séchées peuvent avoir une teneur élevée en métaux lourds, comme le cadmium (Cd). Le cadmium peut être toxique pour le corps.
De même pour l’arsenic qui est régulièrement ressortie dans des études sur le Kelp. En fonction de l’environnement où la plante à grandi, celle-ci peut contenir de l’arsenic, dangereux pour le corps humain.

Avertissement sur l’utilisation du Kelp

Toutes les informations que vous pourrez trouver sur le site unespritsaindansuncorpssain.com n’ont été validé par aucune autorité médicale. Notre site se contente de partager des informations recueillies sur divers sites internet francophones mais également anglophones. Nous avons pour objectif de retransmettre des informations brutes, en aucun cas notre site doit être utilisé pour diagnostiquer, traiter, soigner ou prévenir des maladies ou problèmes de santé. Les informations partagées le sont uniquement à but pédagogique. Avant de prendre des décisions pour votre santé, il est nécessaire de consulter un professionnel de la santé tel qu’un médecin spécialisé qui saura vous guider dans vos choix en connaissance de votre condition actuelle. L’équipe du site unespritsaindansuncorpssain.com ne pourra en aucun cas être tenu responsable de vos agissements.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *