bienfaits sureau noir

Sureau noir – Bienfaits, Propriétés, Risques/Effets secondaires, Avis…

Le sureau est un arbre qui peut atteindre 10 mètres de hauteur. Il se situe généralement dans les régions campagnardes. Il fleurit tout l’été et offre de jolies baies de couleur rouge bordeaux vers le mois d’août à septembre. Ce qui est extraordinaire avec lui c’est que rien ne se perd. Ses feuilles sont utilisables. Il en va de même pour ses graines, ses écorces et ses fleurs. C’est un arbre réputé pour ses vertus médicinales.

Les bienfaits du sureau

Il s’utilise sous forme de cataplasme et se consomme de différentes manières. Le sureau est un arbre millénaire dont les bienfaits sont connus à travers le monde.

En ce qui concerne la fleur de sureau

Les boutons de fleur de cet arbre peuvent être utilisés comme condiment. Pour cela, il faut les conserver dans du vinaigre.

Autrement, ils ont le pouvoir de soigner les infections pulmonaires. Les fleurs de sureau peuvent lutter contre la production de mucus au niveau du poumon. Il soulage aussi les douleurs articulaires. Il suffit d’infuser à dose égale, une poignée de ses fleurs avec des feuilles de cassis et de reine-des-prés. Laisser le tout sur le feu durant un quart d’heure. Puis s’en servir comme boisson tout au long de la journée durant 10 jours.

Il se consomme sous forme d’infusion. Il faut mélanger 3 ou 5 grammes de feuille de sureau sèche dans une tasse d’eau. Puis, répartir cette dose pour une consommation le matin, à midi et le soir.

Les fleurs de sureau sont riches en flavonoïdes et en acide phénolique. Elle est un excellent expectorant. C’est-à-dire qu’elle aide à éliminer les mucus en cas de toux grasse.

Les bienfaits de la baie de sureau

La baie ou le fruit du sureau noir est célèbre pour ses vertus thérapeutiques. Elle peut servir de traitement en cas d’état grippal. Pour cela, il faut la consommer sous forme de sirop durant 5 jours. Généralement, il faut le prendre quatre fois par jour.

C’est un excellent anti-inflammatoire et un très bon antioxydant. Le fruit du sureau se consomme sous forme de confitures, de gâteau ou de beignet.

Enfin, les graines de cet arbre peuvent aussi prévenir l’apparition de maladie cardiovasculaire. Ils soignent les maux de tête et les fièvres. Il en va de même pour les fatigues et les courbatures. Étant donné qu’ils sont riches en vitamines, ils sont parfaits pour dynamiser le corps.

Sur le plan culinaire, la graine de sureau est parfaite pour la réalisation de confiture ou de gelée. Il se mange avec des crêpes ou des gaufres. Même le sirop est excellent pour être dégusté avec du vin chaud ou du cidre.

Ce que nous pouvons obtenir des feuilles

Les feuilles de sureau noir sont utiles pour traiter les personnes sujettes à l’obésité, tout comme peut l’être, à son échelle, l’algue kelp. Elles soignent également les infections urinaires grâce à sa fonction diurétique. À dose égale, il faut mélanger 50 g de feuille de cassis, de feuille de busserole et de feuille de sureau.

Ensuite, il faut porter le tout à ébullition dans 1 litre d’eau durant 10 à 15 minutes. Puis, le boire en tant que boisson durant 3 semaines.

Avec des feuilles de sureau, il est possible de se faire une boisson curative qui élimine les toxines présentes dans l’organisme, c’est un excellent antioxydant au même titre que le cumin noir par exemple. Elle se boit durant 1 mois sous forme d’infusion. Par contre, il ne faut pas le proscrire chez les personnes qui sont sujettes à la porphyrie et à l’anémie.

Les risques par rapport à la consommation de sureau

Pour éviter toutes formes de complications, il est important de se renseigner sur les effets indésirables de la consommation de sureau noir.

Les risques pour les diabétiques

La consommation de sureau sous toutes ses formes est interdite pour les personnes atteintes de diabète. Une étude a montré qu’une consommation de sureau provoque un déséquilibre durant le traitement par insuline.

Possibilité d’interaction médicamenteuse

Il est également préférable de ne pas consommer de sureau noir au cours d’un traitement diurétique. En effet, ce dernier a la possibilité d’augmenter les effets du sureau.

D’éventuels effets indésirables

Comme toute prise de médicament, il est possible que la consommation de sureau noir provoque un effet indésirable. Par exemple, il peut faire apparaître des sensations de vertige. Il peut aussi provoquer des problèmes de ventre et des vomissements. Dans des cas assez compliqués, le sureau noir peut provoquer des convulsions.

Ne pas consommer en cas de grossesse ou d’allaitement

fleurs de sureau noirIl est conseillé de ne pas prendre de sureau noir tout au long de la grossesse. C’est valable durant toute la période d’allaitement. Des scientifiques ont mené une étude sur des rats. Ils ont découvert que la lectine présente dans les écorces de sureau est toxique pour l’embryon.

Éviter sa consommation chez l’enfant en bas âge

Pour des raisons de sécurité, il est préférable de ne pas exposer les enfants de moins de 12 ans à la consommation de sureau.

Confondre les variétés de sureau

Il existe plusieurs variétés de sureau. Certains sont comestibles. Tandis que d’autres ne le sont pas. Il est donc important de bien les différencier.

Le sureau d’Yèble est la version non comestible des arbres de sureau. Elle se présente sous forme de plante herbacée. Sa taille ne dépasse pas les 2 mètres. Sa tige se démarque par la présence de moelle blanche. Au printemps, il donne des fleurs aux couleurs rose et blanc.

Contrairement au sureau noir, ses baies sont extrêmement toxiques. Les fruits du sureau d’yèble sont orientés vers le ciel. Tandis que ceux du sureau noir sont penchés vers le sol.

Risque d’allergie

Les personnes présentant des allergies par rapport aux plantes caprifoliacées. Une consommation, même à fine dose, de sureau peut provoquer une réaction allergique assez forte.

Mise en garde pour les problèmes respiratoires

Les personnes qui sont sujettes à des problèmes respiratoires doivent en consommer avec modération. Pour ne pas s’exposer inutilement à des dangers, il vaut mieux demander l’avis d’un médecin avant de se mettre à manger ou prendre du sureau noir. Et cela, sans tenir compte de la forme de celui-ci : confiture, sirop, tisane… Cet arbre garde toujours toutes ses propriétés, quelle que soit la forme qu’il prend.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *