corossol fruit bienfaits

Corossol – Bienfaits, Risques/Effets secondaires, Avis sur ce fruit exotique

Quels sont les bienfaits du corossol ? Est-ce que le corossol peut aider contre le cancer ? Quels sont les risques liés à la consommation du corossol ?

Autant de questions que vous avez pu vous poser avant d’arriver sur cette page.

Vous êtes à la recherche d’informations sur le Corossol (Guanabana en anglais), ce fruit dont vous avez peut être déjà entendu parler autour de vous notamment pour ses propriétés anti-cancer ?
Félicitation, vous êtes au bon endroit.
Ici vous allez pouvoir en apprendre plus sur ce fruit encore peu connu en France.
Vous pourrez découvrir ces nombreux bienfaits pour la santé, mais également les risques et effets secondaires que le corossol peut provoquer. Bonne lecture !

Qu’est-ce que le Corossol ?

Le corossol est un fruit exotique ayant de nombreux bienfaits d’après les experts. On en entend régulièrement parler pour ses propriétés anti-cancer. Le corossol est le fruit qui pousse sur le corossolier (Annona muricata), un petit arbre qu’on retrouve sur plusieurs continents du monde, notamment l’Afrique, l’Amérique du Sud ou encore l’Asie.
On lui prête plusieurs autres noms, notamment guanabana (le nom anglais de ce fruit), mais également graviola, guyabano, ou encore Soursop.

Ce fruit a été longuement étudié pour ses propriétés anti-cancer. Parfois mis en avant comme un remède miracle, il ne faut jamais oublier que ces tests sont à prendre avec des pincettes car les avis divergent en fonction des experts, nutritionnistes et cancérologue/oncologue. Nous tenons d’ailleurs à vous rappeler dès ces premières lignes que notre site est à titre purement informatif. Il ne pourra jamais remplacer un vrai avis du corps médical et des experts.

Nutriments contenus

Le corossol contient de nombreux nutriments. Les plus importants sont :

  • Potassium
  • Calcium
  • Sodium
  • Cuivre
  • Fer
  • Magnesium

Vous pourrez également retrouver différentes vitamines dans le corossol, notamment :

  • Vitamine C
  • Vitamine E

Si le corossol est notamment mis en avant pour ses propriétés anti-cancéreuses, s’est parce qu’il continent des acétogénines. Cette substances phytochimiques serait un véritable allié contre de nombreuses formes de cancers. Cependant des experts mettent en garde contre le corossol. En effet, la neurotoxicité des acétogénines pourraient être un vrai frein à l’utilisation du corossol. C’est pour cette raison que ce fruit ne fait pas l’unanimité auprès du corps médical.

Comment se consomme le corossol ?

Depuis plusieurs siècles, les médecines traditionnelles et alternatives vantent les bienfaits thérapeutiques du corossol / graviola et l’intégre dans certain traitement sous différentes formes.

Pour consommer le corossol, vous avez plusieurs possibilités

  • Consommation de la chair du fruit, que ce soit sous forme de purée, mangé cru.
  • Extraire le jus du corossol et le consommer.
  • Faire une infusion / un thé avec les feuilles. A consommer de façon très modérer, car des cas d’intoxications ont été constaté.
  • Réaliser une poudre avec les graines du corossol. A utiliser uniquement par voie externe.
  • Sous forme de complément alimentaire en gélule.

Le corossol peut également être cuit, notamment roti ou frit comme n’importe quel légume.

Attention cependant, il faut éviter au maximum d’ingérer les graines. Celles-ci peuvent être toxique à trop haute dose.

Les bienfaits de la consommation du Corossol ?

Si vous êtes ici, c’est sans doutes car vous avez déjà entendu parler du corossol et de ses nombreux bienfaits qu’on lui accorde.
Peut être avez-vous même déjà essayé et consommé ce fruit exotique ?

Ci-dessous vous allez pouvoir retrouver l’ensemble des bienfaits que le corossol pourrait apporter. Attention cependant, de nombreuses études n’ont pour le moment été réalisé que sur des animaux de laboratoires, notamment des souris ou des rats.

Les bienfaits évoqués ici ne le sont qu’à titre informatif, afin de vous faire connaitre l’avancement des études sur le corossol. Si vous avez envie d’en savoir plus sur ce fruit, ou savoir si vous pouvez le consommer, n’hésitez pas à consulter un professionnel de la santé.

Le Corossol aurait des bienfaits contre le cancer

Parmi les nombreux bienfaits dont vous avez pu entendre parler pour le corossol, le plus mis en avant reste ses supposées propriétés anti-cancer. Nous allons voir en détail ci-dessous plusieurs formes de cancer pour lesquels le corossol et les acétogénines qu’il contient pourrait avoir des propriétés thérapeutiques.

Contre le cancer du colon / colorectal

  • Une étude DB-RCT portant sur 28 patients atteints d’un cancer colorectal, des échantillons sanguins de patients traités avec des extraits de feuilles de guanabana se sont révélés toxiques pour les cellules du côlon.
  • Une autre étude réalisé sur des rats en laboratoire a montré qu’un extrait de feuilles de Corossol a permis de réduire le tissu cancéreux dans le côlon des rats en provoquant l’apoptose (auto-destruction de la cellule) des cellules cancéreuses.
  • Une étude sur des souris en laboratoire auxquels on a injecté des acétogénines provenant de feuilles de corossol avaient moitié moins de cellules précancéreuses dans le côlon.
  • Traduction et citation de ce document. “Les acétogénines extraites des graines de corossol étaient sélectivement toxiques pour les cellules cancéreuses du côlon et étaient 10 000 fois plus puissantes que les médicaments de chimiothérapie.

Ces différentes études, bien que réalisé sur des animaux, prouvent qu’il y a matière à la recherche, et que le corossol puisse être un allié face au cancer du colon.

Le corossol face au cancer du sein

corossol guanabanaEncore une fois, plusieurs études ont été realisé. Ces études ont été constaté sur des humains, mais majoritairement sur des tests en laboratoire sur des animaux. Ce qui permet de faire avancer la science et découvrir des éléments prometteurs, mais ne pouvant pas prouver à 100% que le corossol peut être une aide majeur face au cancer.

  • Dans cette étude, il est expliqué qu’une femme de 66 ans ayant terminé sa chimiothérapie, a réussi à stabiliser son cancer du sein en buvant presque quotidiennement, pendant 5 années, du thé à base de corossol.
  • Dans une autre étude, l’acétogénine et l’annonacine (une autre forme d’acétogénine dans divers fruit dont le corossol) ont augmenté l’apoptose (mort cellulaire) dans les cellules cancéreuses du sein et réduit les tumeurs du sein chez des souris. Cela serait, apparemment, lié aux œstrogènes.
  • Une étude sur rat à permis à permis de réduire de 32% le grossissement d’une tumeur du sein grâce à l’utilisation d’extrait de corossol. Source.

D’autres études ont permis de constater des résultats similaires plus ou moins marqués en fonction des dosages et de la méthode d’assimilation. Mais dans l’ensemble des études réalisés – notamment sur les souris et rats – il a été constaté que le corossol aidait à augmenter l’apoptose des cellules cancéreuses. Un autre exemple de produit naturel encore à l’étude pour ses bienfaits face au cancer du sein, l’algue kelp.

Contre le cancer de la prostate

Des études, encore une fois réalisé sur des rats et des souris, on mis en avant la puissance du corossol face au cancer de la prostate. Il n’y a cependant pas encore eu de test réalisé sur l’humain. Par mi les résultats intéressants et mis en avant par la communauté scientifique :

  • Test sur rat : l’extrait de feuille de corossol a permis une réduction de la taille de la prostate. Cela pourrait être dû à l’apoptose.
  • Des extraits de feuilles de corossol ont eu pour résultat de réduire la croissance des tumeurs de la prostate chez la souris. Cependant la puissance de l’acétogénine a également tué la souris en raison de sa toxicité trop forte. Voici un exemple typique de pourquoi les études se font encore sur l’animal et non pas sur l’être humain. Bien que les premiers résultats soient concluants, il y a toujours un risque fort.
  • Enfin, plusieurs autres études ont montré que l’extrait de corossol avait permis de ralentir voir supprimer complètement la croissance des cellules de cancer de la prostate.

Lutter face au cancer des poumons

Différentes études ont été réalisées pour observer les effets du corossol sur le cancer des poumons. D’après ces expériences, les acétogénines contenus dans l’extrait de feuille de corossol ont permis de tuer des cellules cancéreuses dans des poumons infectés. Cela est dû, encore une fois, à l’apoptose (suicide cellulaire) de ces cellules.

De l’extrait de feuille de corossol contre le cancer de la peau

Dans deux études réalisés sur des souris, l’extrait de corossol appliqué de façon locale a permis de réduire la propagation des cellules néfastes dans des cas de cancer de la peau. Il semblerait que dans ces cas là, ce soit les anti-oxydant du corossol qui aient joué d’une façon positive.

Une aide contre le cancer du foie

Plusieurs études apportent des éléments similaires. Il semblerait que l’extrait de feuille de corossol soit encore un allié face à un cancer, grâce à son action destructrice sur les cellules cancéreuses. Dans ces études les cellules de cancer ont été complètement éradiquées grâce à l’apoptose provoqué par l’acétogénine du corossol.

Corossol face au cancer du pancrea

Grâce aux extraits de tiges et de feuilles de corossol il a été possible de réduire de 20% à 50% les tissus affectés par les tumeurs pancréatique en fonction des souris qui ont participé à l’étude. Ces extraits ont permis de réduire fortement la croissance des cellules cancéreuses mais également des tumeurs. Cela pourrait encore une fois venir de l’acétogénine, bien que ce ne soit pas précisé dans les résultats de ces études.

Contre le cancer du col de l’uterus

Plusieurs études ont été réalisé afin de constater si oui, ou non, le corossol pouvait être bénéfique pour lutter contre le cancer du col de l’utérus.
Deux résultats sont intéressants et mis en avant :

  • Dans la première étude, l’extrait de feuilles de corossol ont réduit la croissance des cellules cancéreuses du col de l’utérus de 80%.
  • Dans la deuxième étude, l’annonacine, une acétogénine extraite des graines de corossol, a augmenté de 65% l’apoptose des cellules cancéreuses de l’endomètre (la muqueuse de l’utérus). Le mécanisme était lié aux dommages causés à l’ADN des cellules cancéreuses.

Le corossol contre la leucémie

Les feuilles, les branches, les racines et les graines du corossol ont provoqué l’apoptose des cellules cancéreuses leucémiques en diminuant la capacité des cellules cancéreuses à survivre et à fonctionner, perturbant la membrane des mitochondries.

Les effets antioxydants du Corossol

Comme cela a été prouvé avec de nombreuses études, le corossol a de nombreux effets antioxydants. D’après celles-ci, le corossol aurait un fort taux d’antioxydants. Notamment grâce à sa teneur en polyphénols, caroténoïdes, tanins et surtout anthocyanines (dont nous avons beaucoup parlé dans l’article sur la patate douce violette). Ces antioxydants auraient des effets protecteurs contre les radicaux libres impliqués dans de nombreux maux tel que le cancer, mais également d’autres comme par exemple les problèmes de cerveaux embrumés.

Selon plusieurs études, grâce à la concentration élevée d’antioxydants dans les feuilles de corossol, mais également dans le fruit et dans l’écorce de celui-ci, les radicaux libres ont pu être éliminé, permettant ainsi de réduire les dommages oxydatifs et le stress oxydant dans les cellules. L’avantage principal de ces effets, est de réduire la mort cellulaire lié à certaines maladies.

Les fleurs du corossol semblent également avoir une forte activité antioxydante et pourraient potentiellement être utilisés comme agent de conservation sous forme d’huile alimentaire pour prévenir la détérioration des aliments.

Les effets anti-inflammatoires du Corossol

Plusieurs études ont permis de mettre en avant les bienfaits anti-inflammatoires du corossol. D’après ces études, il semblerait que la pulpe et la peau du corossol aient permis de réduire l’inflammation chez la souris en réduisant les médiateurs chimiques de l’inflammation (COX et oxyde nitrique).

Cependant aucune étude n’a été réalisé sur l’humain. C’est pour cette raison que le corossol n’est pas encore activement utilisé dans la médecine actuelle pour ses bienfaits. Nous avons déjà pu constater des choses similaires avec le Garcinia Cambogia.

Corossol, pour combattre les agents pathogènes

Bien qu’encore à l’étude, il a été démontré que les extraits d’écorce, de feuilles et de graines de corossol permettent de lutter activement contre divers microorganismes, tel que les parasites, les virus, les champignons ou encore les bactéries.

Nous allons voir ça plus en détail ci-dessous.

Contre les parasites

  • Des extraits de corossol ont freiner efficacement la croissance de plasmodium falciparum, le parasite responsable du paludisme chez l’être humain, transmis par le moustique.
  • Dans une étude réalisé en laboratoire, la peau de corossol a été plus efficace dans le traitement de la leishmaniose,  que le médicament habituellement utilisé pour son traitement.
  • Les acétogénines de la feuille et de la graine de corossol semblent être toxiques pour quatre espèces de Leishmania (provoquant la leishmaniose cité ci-dessus) et un ver parasite. Cela reste encore à l’étude.

Contre les virus

  • Des extraits de tige de corossol ont permis la suppression du virus de l’herpès simplex de type 1 dans les cellules rénales de singe.
  • Les extraits de corossol ont réduit la multiplication du virus de l’herpès simplex de type 2 dans les cellules de la gorge humaine.

Corossol face aux bactéries

  • Selon plusieurs études en laboratoire, les extraits de graines, de racines, de feuilles et/ou d’écorce de corossol ont une forte activité antibactérienne.
  • Il semblerait que les extraits puissent être plus utiles que l’utilisation de certains antibiotiques. Cependant, cela reste encore à l’étude.

Contre les champignons

Les extraits de feuilles de corossol ont stoppé la croissance de Candida albicans, une forme de levure très peu problématique dans de nombreux cas, mais qui peut s’avérer mortel pour les personnes ayant des maladies les rendant immunodéprimés comme par exemple le sida, les patients cancéreux ou ayant subit récemment une transplantation de moelle osseuse.

Le Corossol pour éviter les contaminations via les moustiques

Les moustiques peuvent être porteur de nombreuses maladies. Le corossol pourrait être une solution toute trouvée pour lutter contre les contaminations causées par cet insecte.

  • Dans plusieurs études, il a été constaté que les extraits de feuilles et de graines de corossol étaient très toxiques pour les larves de 3 espèces de moustiques porteurs de maladies tropicales comme le paludisme et la dengue, cette maladie à l’aspect viral et grippal qui en cas de complication peut provoquer la mort.
  • Une autre étude à montré qu’en isolant les acétogénines du corossol, il était possible d’arrêter la production d’énergie dans les cellules des larves de moustiques. Cette toxicité pour les larves est un moyen efficace de les détruire.

Le Corossol pourrait aider contre le diabète

Le corossol pourrait être un véritable allié pour lutter contre le diabète. Cela repose sur plusieurs études encore à l’état d’expérience en laboratoire et sur animaux. Cependant les premiers résultats sont concluants.

Parmi les faits concluants, il a été constaté que des rats diabétiques, traités avec des extraits de feuilles de corossol, a permis de réduire leur niveau de glycémie et/ou d’augmenter celui d’insuline.

Une augmentation de la régénération des cellules pancréatiques a également été constaté chez des souris diabétiques.

Corossol, un allié pour la santé de son foie ?

Les extraits de feuilles de corossol ont réduit la bilirubine hépatique et les lésions hépatiques chez le rat. Dans une autre étude, l’écorce de la tige de corossol protégerait le foie et augmenterait l’écoulement de la bile chez les rats mâles atteints de lésions hépatiques.

Encore une fois, cela reste des études sur des animaux. Aucune preuve concrète prouve que cela pourrait être similaire chez l’homme.

Réduire le stress, l’anxiété et la dépression grâce au corossol

Les extraits de fruits et de feuilles de corossol ont réduit le stress et montré des effets antidépresseurs chez le rat.
Les composés phytochimiques présents dans le fruit et la tige du corossol ont influencé le cerveau en se rattachant aux récepteurs de la sérotonine, un neurotransmetteur qui est très influant sur l’humeur et notamment pour le bonheur.

Dans une autre étude, les extraits de feuilles de corossol ont eu des effets sédatifs et antidépresseurs chez le rat en diminuant les comportements liés à l’anxiété comme l’exploration de l’environnement et l’augmentation de la mobilité.

Ces études n’ont jamais été prouvé sur l’être humain pour le moment.

Améliorer la guérison des blessures grâce au Corossol

Lors d’une étude sur rat, les extraits de la tige et de l’écorce du corossol ont permis d’améliorer et augmenté la cicatrisation des plaies chez le rat.

Une autre étude a démontré que l’application chirurgicale d’extraits de feuilles de corossol sur les plaies de rats a augmenté la cicatrisation, mais également l’activité anti-oxydante et anti-inflammatoire.

Réduire la pression sanguine à l’aide du corossol

Parmi les bienfaits du fruit, on retrouve la réduction de la pression sanguine qui dans certain cas peut être bénéfique, notamment en cas d’hypertension artérielle.

Parmi les études, plusieurs éléments ont été relevé. Notamment que les extraits de feuilles de corossol avait permis de réduire la tension artérielle chez le rat, mais également que l’extraits de fruits de corossol ont permis de réduire une enzyme clé impliquée dans l’augmentation de la tension artérielle.

Éviter les ulcères d’estomac grâce au Corossol

Une étude sur des rats a permis de mettre en avant les avantages du corossol, et notamment de l’extrait de ses feuilles, dans la réduction de lésions d’ulcéres d’estomac. Il semblerait que cela soit due à la teneur élevée en antioxydant de l’extrait de ses feuilles, qui permettrait ainsi de réduire les dommages oxydatifs et protégerait la paroi de l’estomac.

Le corossol permettrait d’améliorer le système immunitaires du corps humain

Les extraits de feuilles de corossol renforcent l’activité immunitaire des cellules macrophages, que l’on retrouve dans les globules blancs, en activant la voie de la protéine kinase activée par les mitogènes (une façon de faire de la division cellulaire).

Le corossol comme anti-douleur ?

L’extrait de fruit de corossol a permis de réduire la douleur chimique et thermique chez la souris, probablement en interagissant avec la voie opioïde.

Améliorer la fertilité masculine grâce au Corossol

Dans une étude sur rat, des doses de 80, 400 et 2 000 mg/kg de jus de corossol par jour pendant 60 jours chez l’animal a permis d’augmenter le nombre et le mouvement des spermatozoïdes. Peut être que nous verrons des traitements à base de corossol pour traiter les problèmes de fertilité chez l’homme… Cependant, il reste encore de nombreuses études à réaliser pour être sûr que cela ne provoquerait pas de problèmes divers.

Protéger le cœur grâce au corossol

Des extraits de corossol ont permis d’améliorer les contractions du muscle cardiaque chez les cobayes à la suite d’un manque d’oxygène.

Réduire les allergies grâce au corossol

Les extraits de feuilles de corossol ont permis de réduire les symptômes d’allergies cutanées chez le lapin d’après cette étude.

Risques et effets secondaires du corossol

Bien évidemment, tout ne peut pas être parfait. C’est d’ailleurs pour cette raison que le corossol est aussi controversé. En effet, malgré ces nombreux bienfaits, le corossol peut être à risque dans certaine situation. Des effets secondaires graves peuvent apparaitre chez certains patients. C’est pour cette raison que le corossol est encore à l’étude, majoritairement sur des tests sur animaux de laboratoire.

Ci-dessous, une liste des risques liés à la prise de corossol sous diverses formes.

  • Malgré leur remarquable potentiel anticancéreux, les acétogénines du corossol peuvent être toxiques pour les cellules nerveuses et traverser la barrière hémato-encéphalique, une barrière physiologique présente dans le cerveau qui défend le cerveau des agents pathogènes, des toxines et des hormones circulant dans le sang.
  • Des études sur les populations des Antilles suggèrent une relation potentielle entre des taux de consommation élevés de corossol et de thé, et une incidence plus élevée de troubles du mouvement comme le parkinsonisme atypique.
  • Après 12 mois de consommation de jus de corossol chez la souris, il a été constaté une augmentation de la production d’espèces azotées réactives, molécules qui peuvent endommager les cellules.
  • Des compléments alimentaires, contenant du corossol a augmenter la mort cellulaire de cellule du cerveau humain, ce qui peut être à l’origine de nombreux soucis extrêmement graves.

En cas de doutes, pensez à toujours consulter votre médecin avant de consommer des produits dont vous n’êtes pas sûr.

Avertissement sur l’utilisation du Corossol

Toutes les informations que vous pourrez trouver sur le site unespritsaindansuncorpssain.com n’ont été validé par aucune autorité médicale. Notre site se contente de partager des informations recueillies sur divers sites internet francophones mais également anglophones. Nous avons pour objectif de retransmettre des informations brutes, en aucun cas notre site doit être utilisé pour diagnostiquer, traiter, soigner ou prévenir des maladies ou problèmes de santé. Les informations partagées le sont uniquement à but pédagogique. Avant de prendre des décisions pour votre santé, il est nécessaire de consulter un professionnel de la santé tel qu’un médecin spécialisé qui saura vous guider dans vos choix en connaissance de votre condition actuelle. L’équipe du site unespritsaindansuncorpssain.com ne pourra en aucun cas être tenu responsable de vos agissements.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *